« Je ne vais pas vous dire que j’adore dessiner depuis mes 12 ans et que j’ai toujours voulu faire Tatoueur; parce que c’est faux. »

 

J’ai commencé à dessiner assez tardivement.

 

Je me suis cherché, aussi bien dans les études que dans les différents jobs que j’ai fait. Mais ce qui m’a permis de sauter le pas n’est autre que ma très chère gérante de Arcane Noir aka BlackIva aka Ma femme.

En effet, couteau sous la carotide, elle m’a acheté ma première machine pour retoucher quelques uns de ses tatouages.
Le retour sur investissement lui fût plus que bénéfique, car elle est devenue en quelques sortes ma vitrine.

 

J’avais donc une machine et un cobaye. Mais qu’est ce qui est mieux que une machine et un cobaye? Un bataillon de cobayes !

Les rares avantages quand tu apprends en autodidacte ET que tu es à l’armée, c’est que :
1- Tu as plein de temps pour dessiner, apprendre et te former
2- Une tonne de personnes motivées

 

Une fois les motivés tatoués, les flashs préparés (environ deux planches par semaine), il ne restait plus que l’Hygiène et Salubrité à passer, ce qui ne fût qu’une formalité.

Et pour le local, il était tout trouvé. L’arrière boutique d’un café bazar ésotérique du nom de Arcane Noir. (Comme par hasard)
On s’est promis qu’on travaillerait au même endroit et on a trouvé notre bonheur en plein centre ville d’Annecy dans un petit 100 m² qu’on a entièrement rénové de nos muscles, nos larmes et notre moiteur.

 

Au fait, pourquoi « La Main Moite »?

T’as qu’à venir te faire piquer et peut-être que je te dévoilerais mon secret.

 

On se voit bientôt de toute manière !
Des bisous hein!